Flashback – 2002 : Une agence particulièrement convaincante (BDDP et Fils)

L’utilisation de la religion en publicité a toujours été un terrain glissant, car l’annonceur se retrouve toujours face à l’épiscopat français qui n’hésite pas à saisir la justice pour faire retirer certaines campagnes (Volkswagen (DDB Needham en 1998) ou plus récemment Marithé et François Girbaud en 2005) . Cette mésaventure n’arriva pas à l’agence BDDP et fils (aujourd’hui BDDP Unlimited)  en 2002 malgré la provocation évidente d’un de ces 3 messages présentant le pape en train d’acheter des préservatifs.

Afin de mettre en avant la grande efficacité de ses campagnes, l’agence sélectionna parmi ces annonceurs les marques : Williams, Manix et Hénaff ; Puis elle décida ensuite de mettre en scène des visuels ou des individus s’écartant de leur religion pour consommer l’un de ces produits. Un juif mangeant du paté de porc, le Pape achetant des préservatifs et enfin un taliban se rasant la barbe. La campagne passa inaperçue est pour cause, la parution ne se fit que dans la presse professionnelle. Si la campagne avait été diffusé sur un média national et grand public, elle aurait très certainement rencontrée une vive opposition. Il est à noter que cette campagne d’auto-promotion remporta le 1er prix « Stratégies » ex aequo de la meilleure campagne en presse spécialisée.

Cet article, publié dans Campagne print, Flashback : les pubs du passé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s